Suivez-nous

Musique

Zoom sur la grosse collab’ entre Freeze Corleone, Kalash Criminel et Sazamyzy

Publié

le

freeze corlone kalash criminel

La collaboration attendue entre Kalash Criminel et Freeze Corleone, orchestrée par Sazamyzy, se révèle à la hauteur des espérances. 

Quelques photos avaient fuité sur la toile, et évidemment, ça fait du bruit. Pour marquer son retour prochain avec l’album Dangereuse famille, Sazamyzi a fait fort en réunissant deux des plus gros kickeurs du moment : Freeze Corleone et Kalash Criminel. Tout deux dans leur style, assemblés autour du cinquième volet de “Braquage à l’africaine” de leur hôte, rendent une copie propre.

D’abord, parlons de la performance, une nouvelle fois adoubée par la fan-base presque sectaire de Freeze Corleone. C’est simple, les 20 premiers commentaires les plus likés sous la vidéo parlent de Freeze Corleone, sans un mot pour les deux autres. Celui que l’on retiendra : «Le Prof Chen, c’est trop, on dirait un screamer».

Freeze Corleone en forme avec La Menace fantôme

Et en effet, l’auteur de la prochaine Menace fantôme a été fort. Débarquant sur une production aux drums plus nerveux à sa guise, Freeze Corleone a déployé son flow le plus aiguisé pour découper la production. Mention spéciale à la triple référence à Ajax : produit ménager, équipe de foot, et héros mythologique. Seulement une poignée d’heures après la sortie du morceau, le terme “Ajax” était d’ailleurs en tendances Twitter.

Kalash Criminel, qui ouvre le morceau, se veut tout aussi nerveux. L’artiste, peut-être un brin moins incisif que lors de sa dernière performance solo avec “Pronostic”, virevolte à sa façon, tout en brutalité. Jouant avec la prod’ et les flows, le rappeur de Sevran réussit une introduction efficace, avec quelques punchlines brodées sous le signe du morceau : le continent africain.

Sazamyzi, enfin, coincé entre deux invités d’exception et en grande forme, n’a que peu de place pour le coup d’éclat. Avec un flow à l’ancienne, plus lent, plus posé, et tissé pour faire ressortir les fins de rimes, l’hôte a du mal à ressortir. Et en même temps, vu le casting, c’était presque mission suicide.

Dans le reste de l’actualité, Doums parle des achats de streams : «À part mon équipe, beaucoup sont dans la sauce»

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA