Suivez-nous

Grands Formats

Gazo : ce qu’on a aimé, ou non, dans sa première mixtape “Drill FR”

Publié

le

gazo

Drill FR, la première mixtape de Gazo est sortie le 26 février dernier. Avec l’explosion de la drill en France, que retenir du premier projet de l’un de ses fers de lance ?

Le 17 juin 2020, un morceau voit le jour sur YouTube. Un morceau qui, au fil de l’été, deviendra véritablement l’un des phénomènes de l’année 2020 = “DRILL FR 4”, collaboration entre Gazo et Freeze Corleone, fera véritablement exploser ces deux artistes. Près de 8 mois plus tard, le phénomène s’est introduit en haut des charts. Freeze Corleone s’approche dangereusement de son premier disque de platine avec son album LMF. Gazo, grâce à son premier projet Drill FR, s’est classé en première place des ventes de sa semaine avec 8618 ventes. Pour autant, que retenir de ce premier projet ?

Publicité

Drill : le maître mot

Drill FR, le nom du projet a le mérite d’être révélateur de la musique de Gazo. La série de freestyles du même nom aura marqué le point de départ de sa carrière, aux yeux du grand public. Et forcément, les productions aux 140 BPM et aux 808 brutales sont particulièrement présentes au sein de la mixtape. Des instrumentales agressives qui se marient parfaitement avec la sombre voix du rappeur originaire de Saint-Denis. On retrouve aussi des morceaux plus planants, comme “EUPHON” ou “HAINE & SEX”, où Gazo fait parler un sens de la mélodie inédit. À travers ces morceaux, l’artiste se livre aussi un peu plus personnellement. Encore une fois : c’est nouveau, mais c’est plaisant.

Mais la drill, c’est aussi une approche qui peut s’avérer complexe sur un long-format. À en juger par l’expérience Hamza, les projets 100% drill ont encore du mal à fonctionner commercialement ou artistiquement. Au sein du projet, on retrouve tout de même une jolie variation musicale. Profitant du travail réalisé par Pop Smoke notamment, la musique de Gazo tire son inspiration de plusieurs branches. La UK drill joue un grand rôle dans la musicalité et la résonance des prods, la Chicago drill se ressent dans la violence de certains propos, enfin la drill de Brooklyn et de Pop Smoke s’entend dans les multiples gimmicks parfaitement maitrisées par le rappeur français. Une influence pluriculturelle, permettant à Gazo de créer et d’imposer sa Drill FR au monde entier.

Publicité

Des invités détonants

Une variété musicale qui est aussi amenée par des invités choisis avec parcimonie. A l’heure d’une certaine uniformité dans les collaborations francophones , Gazo s’est complètement affranchi des codes pour monter un casting original. Hamza et Tiakola s’étaient déjà annoncés dans les singles précédant la sortie de l’album. Franglish et Landy sont peut-être les invités les moins surprenants. On a déjà vu le premier driller aux côtés de Kaaris, tandis que le second est devenu un invité habituel des projets de ses pairs.

En revanche, Hache-P est un nom qu’on a moins l’habitude de voir. L’ancien membre de la MZ se fait plus rare dernièrement, bien qu’actif en solo, mais malheureusement trop peu invité. De son propre aveu, Gazo fait partie d’une génération que la MZ a beaucoup influencé. Et déjà à l’époque, Hache-P était celui qui le marquait le plus. Leur alchimie sur “CACHE COU” est frappante, délivrant l’un des morceaux les plus solides du projet. On veut plus souvent voir Hache-P en 2021, c’est une certitude.

Publicité

Enfin, Gazo n’a pas hésité à aller voir ce qui se faisait au-delà de nos frontières. Luciano, rappeur allemand, livre une prestation toute en puissance sur “ON A”, tandis que les rappeurs anglais Pa Salieu, avec qui on a échangé, et Unknow T complètent une tracklist éclatante. Trop longtemps, la France aura été tournée vers les USA, pour des résultats parfois loin de ce qui était escompté. L’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie ou encore la Suisse, sont des pays aux scènes bouillonnantes. Et Gazo n’a pas hésité à se tourner vers ces pays, comme a aussi pu le faire SCH en collaborant avec Sfera Ebbasta, rappeur italien. Des connexions européennes qui, on l’espère, ne font qu’annoncer le début d’une certaine unité du vieux continent.

Gazo, un porte-étendard audacieux

Avec ce projet, Gazo s’impose définitivement comme une énorme tête d’affiche de la drill en France. Et surtout, il parvient à conforter l’idée que, dosée subtilement, la drill a de quoi convaincre sur un long-format. Après, tout n’est pas parfait : le propos tourne parfois en rond et l’accumulation des gimmicks est parfois indigeste. Ce projet passé, le succès commercial franchi, les questions autour de Gazo prennent une nouvelle dimension : fédérateur du mouvement drill dans l’Hexagone, il va avoir la lourde tâche de lui donner suffisamment de cachet pour le faire persister. Les quelques pistes explorées au-delà de la drill s’avèrent ambitieuses et également excitantes.

Rappelons tout de même que Gazo a percé relativement tard, ayant même avoué qu’il avait pensé a arrêter le rap avant le succès de sa série “Drill FR”. Maintenant que la roue tourne en sa faveur, l’artiste ne compte pas s’arrêter de sitôt. L’avenir répondra à ces interrogations. En attendant, DRILL FR reste un projet remarquable, emmenant la drill française à un autre niveau. Lui donnant une certaine couleur et adoubant l’un de ses plus gros représentants.

Dans le reste de l’actualité, Kaaris annonce la sortie de Château Noir, un projet sans zumba.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *