Suivez-nous

Culture

Joaquin Phoenix sombre dans la folie dans la bande-annonce de “Joker”

Publié

le

Joker

La première bande-annonce de Joaquin Phoenix sous les traits du Joker est tombée. Et l’acteur semble être empreint de cette même démence en puissance qui avait fait le succès de la performance d’Heath Ledger.

« Ma mère me dit toujours de sourire, et de faire bonne figure. Elle m’a dit que j’avais une mission : apporter du rire et de la joie au monde ». Tels sont les premiers mots d’un Joaquin Phoenix instable dans la première bande-annonce de Joker. Choisi par le réalisateur Todd Philipps (Very Bad Trip, War Dogs…) pour devenir le cinquième acteur au cinéma à donner ses traits à l’ennemi juré de Batman, l’interprète semble avoir embrassé la folie du personnage à la perfection. Tout au long des deux minutes de la bande-annonce, les images de la genèse de la démence chez le personnage d’Arthur Fleck se succèdent, jusqu’à ce que le clown raté devienne le monstre qu’Heath Ledger avait si bien réussi à incarner sous la direction de Christopher Nolan.

« Est-ce juste moi, où ça devient de plus en plus fou dehors ? »

« Why so serious ? ». Trois mots prononcés dans The Dark Knight qui résument si bien cette folie dont est emprise le personnage du Joker. Plus la bande-annonce avance, et plus cette folie semble s’emparer du personnage joué par Joaquin Phoenix. Des rires et des sourires qui n’ont plus rien de naturel, un clown qui ne cherche plus à faire rire. Et le traditionnel costume du Joker, ses longs cheveux teints en vert, le regard fou, le visage maquillé, et le costume rouge.

À LIRE
8 minutes de standing-ovation pour le film "Joker" à sa première projection

Progressivement, Arthur Fleck se laisse (r)attraper par ses démons qui ne le tourmenteront plus lui, mais le pousseront à tourmenter les autres. Et c’est cette folie, cette imprévisibilité et cette violence en puissance qui fascine chez le personnage du Joker depuis des décennies. Rendez-vous le 9 octobre pour découvrir l’histoire originelle de ce personnage complexe et torturé, que Joaquin Phoenix semble interpréter de façon captivante.

Et si la performance de ce dernier ne vous satisfait pas, n’oubliez pas cela.

Advertisement
Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *