Suivez-nous

Culture

Comment “Jurassic Park” peut-il être en tête du box-office 27 ans après ?

Publié

le

jurassic park box-office

Cette semaine, Jurassic Park de Steven Spielberg, publié en 1993, est en tête du box-office américain. Un classement intriguant, qui témoigne de la situation actuelle. 

Il est sorti il y a 27 ans, et plus que jamais, il n’affiche pas la moindre ride. Cette semaine, Jurassic Park de Steven Spielberg, dévoilé en 1993, figure en tête du box-office américain, indique Deadline. Selon le journal américain, il aurait enregistré 517 642 dollars sur la semaine écoulée, et domine donc l’intégralité des autres films du box-office. Même ceux ayant été publiés les 27 années qui séparent sa date de sortie. À la deuxième place c’est un autre film de Steven Spielberg qui apparaît, cette fois-ci encore plus vieux : Les dents de la mer.

Jurassic Park et les grands classiques à l’honneur

Ces chiffres ahurissants témoignent de la période ahurissante que traverse le monde. Car les classements de ces deux productions, tout classiques qu’elles sont, doivent énormément au contexte de crise sanitaire actuel. Plusieurs vecteurs expliquent d’ailleurs ces positions. Le premier étant les reports successifs des grosses productions ces derniers mois. La grande majorité des films censés sortir entre mars et cet été, a été soit repoussée, soit diffusée directement en VOD, sans passer par la case salles obscures.

Outre-Atlantique, les cinémas ré-ouvrent au compte-goutte, et tentent de relancer leur activité avec la diffusion de grands classiques. L’activité reste tout de même faible : Jurassic Park n’est diffusé que dans 230 salles, Les dents de la mer dans 187. En France également, les cinémas Gaumont & Pathé font le choix de gros succès pour re-dynamiser leurs salles. On y découvre notamment AvengersVice-Versa ou encore une version re-masterisée de Harry Potter à l’école des sorciers. 

Tenet et Mulan attendus pour sauver l’été

L’autre explication se trouverait également dans les drive-in. Ces cinémas en voiture, éparpillés timidement en France, ont connu un fort regain d’intérêt aux États-Unis pour coupler les gestes barrière avec le plaisir du cinéma. Certains ont enregistré de grande affluence, à l’image du drive-in de Ford Wyoming, à Dearborn, dans le Michigan, qui a récolté près de 127 300 dollars de recette, comme le relaye Complex.

Il est encore probable que certains classiques un brin poussiéreux gravitent en tête du box-office ces prochaines semaines, la plupart des studios attendant un rythme plus stable avant de sortir leur film. Tenet de Christopher Nolan, attendu comme un véritable pansement culturel au Covid-19, sera dévoilé le 31 juillet.

Dans le reste de l’actualité, le difficile symbole du Punisher à l’heure du Black Lives Matter

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA