Suivez-nous

Musique

Kikesa : « Mon premier morceau c’était pour draguer une meuf »

Publié

le

Kikesa : « Mon premier morceau c'était pour draguer une meuf »

Alors qu’il découvre les prémices du succès en explosant les scores, chaque dimanche, avec son Dimanche de Hippie, l’artiste a dévoilé une FAQ aussi perchée que lui. 

Pas de morceau cette semaine pour Kikesa, mais une longue Foire aux questions de 7 minutes à la place. Jambes en tailleur, casquette enfoncée au-dessus de la tête, l’artiste évoque à peu près tous les sujets du monde, en direct d’Autriche. Il est également accompagné de son équipe, l’occasion de mieux comprendre l’ascension fulgurante du Hippie de Nancy. Parmi toutes les questions plutôt classiques, l’une revient en demandant comment l’artiste a commencé le rap. Il dévoile, alors, une anecdote terriblement “Kikesque”.

« À la base, mon tout premier morceau c’était pour draguer une meuf. Ouais. Un fiasco, un véritable échec. Et après j’ai commencé à faire du rap conscient, quoi. »

>> À lire aussi : L’incroyable explosion de Kikesa 

Un début comme les autres non ? Dans tous les cas, la FAQ s’est, elle-aussi, glissée parmi les tendances françaises. Avec ses 250 000 abonnés, Kikesa prolonge son univers tous les dimanches avec sa série les “Dimanches de Hippie”. Il y a quelques semaines, il s’est offert une publicité notable, en invitant Seb la Frite dans l’un de ses morceaux. Quelques jours plus tôt, le vidéaste tournait également une vidéo sur le rappeur pour le faire connaître plus en profondeur.

À LIRE
Du jour à la nuit, l'éblouissant concept derrière "Taciturne" de Dinos