Suivez-nous

Musique

Michou explique son tacle sur le milieu de YouTube : «J’ai envie que ça change»

Publié

le

michou youtube
© Benjamin Aubert / @benaubert

Michou a expliqué en live son tweet à charge contre le milieu de YouTube, pointant du doigt le processus malhonnête de certaines agences.

«Ça ne concerne pas mon entourage», rassure Michou. Le jeune vidéaste a provoqué un sacré boucan sur les réseaux sociaux après la publication d’un tweet à charge dans lequel il vise le milieu de YouTube. S’avouant «fatigué du business qui se cache derrière» la plateforme, il dénonçait certaines personnes «avides d’argent» qui pénètrent le milieu. Face aux nombreuses réactions, qui se sont inquiétées d’éventuelles brouilles avec certains confrères, le YouTubeur s’est expliqué.

«Il y a un petit problème dans le milieu de YouTube», commence-t-il. «Il y a des gens qui ne connaissent rien à YouTube, qui se sont dit : “YouTube en ce moment, ça rapporte des sous, c’est un peu le truc nouvelle génération, ça ramène de l’argent. Est-ce qu’on irait pas voir ?”. Et les gens, qu’est-ce qu’ils font ? Ils créent des agences qui sont limite des arnaques». En outre, Michou prend l’exemple d’un partenariat avec une marque, qui va contacter une agence, par exemple Webedia, pour s’associer avec lui. L’agence va alors prendre un certain pourcentage pour la mise en relation entre la marque et le YouTubeur. Un fonctionnement classique.

Publicité

Aussi : Poisson Fécond parle de ses vues : «YouTube a tendance à décliner petit à petit»

Michou : «Ce n’est pas normal»

En revanche, le Youtubeur regrette certaines mises en relation parfois excessives entre les agences elles-mêmes qui vont faire grimper ce pourcentage et répartir entre divers acteurs la somme du partenariat. «À la fin, je n’ai même plus 50% de ce que la marque a payé», s’étonne-t-il. Il ajoute : «Je ne fais pas du tout le tweet pour me plaindre, justement, j’ai envie de faire bouger les choses, j’ai envie que ça change et que ça arrête de se passer comme ça, parce que ce n’est pas normal».

Publicité

Michou a aussi évoqué certaines relations qui s’avèrent selon lui complexes dans une telle sphère. «Dans ce milieu-ci, il n’y a pas beaucoup de gens sur qui tu peux vraiment compter à 100%, continue-t-il. Il y a Inoxtag avec qui ça ne changera jamais, mais imagine, demain, je n’ai plus d’abonnés et je ne fais plus de vues, en vrai, qui va vouloir tourner des vidéos avec moi ? Personne, parce qu’ils seront en mode “Ouais ben Michou, les gens ne regardent pas”». Un constat qui en dit long sur la face cachée du milieu.

Aussi : Amixem parle du nombre d’abonnés de sa chaîne : «Aujourd’hui, c’est largement divisé par deux»

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *