Suivez-nous

Grands Formats

On a rencontré l’artiste qui imagine les covers de rap façon animé

IG @coverxanimes

Publié

le

Nous avons discuté avec Antoine, jeune artiste derrière le pseudo Instagram @CoverxAnimes. Rencontre avec un graphiste amateur au carrefour de ses deux passions.

Découvert sur Instagram, le profil d’Antoine, alias Covers x Animés, regorge d’incroyables créations. Son art se traduit par une astucieuse association de covers d’albums de rap français, à l’image de PNL, Ninho ou PLK, et de visages issus d’animés.

Le jeune artiste est passionné de mangas et d’animés depuis l’enfance. Ses influences se résument, principalement, à One Piece, Naruto et Dragon Ball. Il devient réellement fan de cet univers lorsqu’il découvre Jojo’s Bizarre Adventure. En parallèle, il  s’intéresse au rap.

Et plus sérieusement lorsqu’il tombe sur le premier album de PNL, Le Monde Chico, en 2015. Depuis, il suit les rappeurs de près, et pour cause : ils règnent en maître au sommet de son art. «J’ai toujours aimé dessiner les personnages d’animés. Un jour, en regardant une vidéo sur la création de la cover de l’album Dans la Légende, j’ai eu l’idée de rassembler ces deux univers que j’aime beaucoup», explique-t-il.

Cover x Animés : les premiers pas, le soutien de Niska

«J’veux du L, j’veux du V, j’veux du G». Et c’est donc logiquement que le graphiste commence son incroyable aventure au détour de Le Monde Chico de PNL. Il explique, par ailleurs : «Après quelques temps de réflexion, j’ai choisi cet album car j’aimais beaucoup le concept derrière cette pochette.» Allié au monde de Naruto, Antoine signe sa première oeuvre. Une première corde (très prometteuse) à son arc.

@coverxanimes 

«Après l’avoir partager sur les réseaux, mes abonnés ont directement accroché», précisent-il. Motivé, il se penche sur Niska et la pochette de son album Commando. Et là, tout s’enchaîne. «Niska a partagé. Ça m’a apporté plus de visibilité et depuis ce jour, de plus en plus de gens m’encouragent et suivent mon projet sur les réseaux», s’enthousiasme le jeune graphiste. Une belle surprise.

«Proposer de nouvelles créations encore meilleures»

Pour créer ses covers, le jeune graphiste a une technique bien rodée. «Je commence par faire des recherches sur le(s) personnage(s) que je vais ensuite redessiner sur Paintnet. Un fois le dessin terminé, je passe sur Photoshop pour refaire entièrement la pochette en y incrustant le dessin fait précédemment», explique-t-il.

Sans dévoiler tout ses secrets, il ajoute : «Depuis peu, j’ai reçu une tablette graphique pour m’aider dans les dessins et surtout pour gagner du temps. Je suis donc en pleine transition pour bien la prendre en main et faire les prochaines créations avec celle-ci.»

Belle ambition pour ce graphiste amateur qui a, d’ores et déjà, bien évolué. Après avoir ouvert son propre site e-commerce sur lequel il met en vente ses covers sous forme de poster, l’artiste voit toujours plus grand. Il évoque sa volonté de «toucher un public plus large» en proposant des pochettes d’albums US ou encore en se diversifiant du rap.

Quoi qu’il en soit ce jeune graphiste, animé par la passion souhaite, avant tout, plaire à ceux qui le suivent. Allez, on se fait un top 3 de ses projets.

Josman – J.O.$ x Sanji (One Piece)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

[PROJET COVER x ANIMES] 13) Josman – J.O.$ x Sanji (One Piece) Disponible en poster sur coverxanimes.fr (lien en bio)

Une publication partagée par COVER x ANIMES (@coverxanimes) le

PNL – Dans la Légende x Jotaro/Dio (Jojo’s Bizarre Adventure)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

[PROJET COVER x ANIMES] 10) PNL – Dans la Légende x Jotaro/Dio (Jojo’s Bizarre Adventure)

Une publication partagée par COVER x ANIMES (@coverxanimes) le

SCH – JVLIVS x Thors (Vinland Saga)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

[PROJET COVER x ANIMES] 11) SCH – JVLIVS x Thors (Vinland Saga)

Une publication partagée par COVER x ANIMES (@coverxanimes) le

Les œuvres de Cover  x Animés sont à retrouver en intégralité sur son site e-commerce et son compte Instagram.

Dans le reste de l’actualité, Le Louvre inondé dans l’éblouissante oeuvre “Breaking News”.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *