Suivez-nous

Culture

Squeezie : «Le Live est tenu par des gens qui ont juste envie de faire des thunes»

Publié

le

Squeezie : «Le Live est tenu par des gens qui ont juste envie de faire des thunes»
Photo DR/Instagram @chloeramdani

Quelques jours après le fiasco du lancement du Live on Air, la nouvelle émission quotidienne proposée par Webedia, Squeezie a tonné un grand coup sur Twitch. 

Il a beau avoir son bureau dans les locaux de Webedia, Squeezie ne s’est pas retenu, sur Twitch, pour dire tout le mal qu’il pensait de la nouvelle émission Live on air, quelques jours après son lancement cauchemardesque. «Ce projet est tenu par des gens qui n’y connaissent rien, qui ont juste envie de faire des thunes, qui n’ont aucune passion. Et à partir de là, forcément, c’est le b*rdel derrière et ça donne lieu à des lancements catastrophique comme ça.»

Squeezie évoque  «beaucoup, beaucoup, beaucoup» d’argent

Plus que la première manquée, et pour ne pas que tirer sur l’ambulance, Squeezie dénonce également le casting et la manière avec laquelle Webedia présente le projet. Regrettant que les personnes présentées en tête d’affiche ne soient en réalité que peu connues, exceptées quelques guests, le vidéaste soulève le manque de direction artistique. «Ça se voit que ce sont des gars qu’on a mis là, qui veulent prendre leur chèque, shiner un peu et du coup ils sont paumés», poursuit-il.

Aussi, Squeezie en vient également à parler de l’ampleur financière de Live on air qui, selon lui, implique «beaucoup, beaucoup, beaucoup» d’argent. «Et avec ce budget là, ils auraient vraiment pu proposer quelque chose de nouveau sur le net, qui élève encore le game. Ils auraient vraiment pu prendre des risques et faire un truc incroyable.» 

Enfin, le YouTubeur en vient à évoquer les dernières lives du projet, qui feraient appel à des bots. En somme, des robots, chargés de gonfler le nombre de vues de l’émission. «Faire, hier, 1 800 spectateurs, et aujourd’hui faire 9 000 sur la même émission, 24 heures après alors que dans le chat ça parle à la même fréquence qu’avant, ça c’est bad move Cette dernière accusation, toutefois pas confirmée, a été appuyée par quelques screens réalisés par des internautes.

Aussi, revivez le récit de la première du live, entre blagues douteuses et problèmes techniques 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *