Suivez-nous

Musique

Youssoupha et son fils recréent des covers cultes dans un clip génial

Publié

le

youssoupha solaar pleure

Youssoupha prépare son retour. Ce jeudi il a dévoilé la cover, la date de sortie ainsi qu’un nouvel extrait de son futur album : Neptune Terminus.

Il y a des nouvelles qui font plaisir. Et l’annonce d’un album de Youssoupha en fait partie. Alors que son dernier projet remonte à 2018 et le très coloré Polaroïd Expérience, Youssoupha a annoncé, ce jeudi, son grand retour. Le premier single de son prochain album, “Astronaute”, était sorti le 4 février. 20 jours plus tard, le lyriciste bantu a donc dévoilé la cover, la date de sortie et le nom de cet album : Neptune Terminus.

Publicité

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Youssoupha (@youssouphamusik)

Youssoupha, quelle créativité

Et cette annonce s’accompagne de la sortie du second extrait de l’album. “Solaar Pleure” est dans la continuité de ce que Youssoupha avait pu proposer avec “Astronaute”. Une prod terriblement efficace et une plume toujours très aiguisée. Alternant entre passages chantés et moments plus rappés, le rappeur fait toujours preuve d’un sens de la formule remarquable. “J’ai des instru’ à la Zola, l’écriture de Emile Zola” nous lance t-il. Le rendu global est un savant mélange parfaitement dans l’ère du temps qui rend également un sublime hommage au rap français. On apprécie aussi beaucoup le clin d’œil à Dinos et son freestyle “Booska Stamina” : “Y’a que Philo qui m’prêtait main forte quand De Buretel disait que j’vais pas percer car j’suis Solaar en moins fort, Dinos”.

En effet, tout le long du clip, Youssoupha, ainsi que son fils, reproduisent quelques covers cultes du rap français. Ingénieux, le visuel signé Paul-Henry Thiard (avec qui on a parlé de ses réalisations ici) est terriblement efficace. Épaulé par le célèbre photographe Fifou, l’artiste a également proposé neuf pochettes exclusives, inspirées d’Alpha Wann, Orelsan, PNL ou encore Arsenik, uniquement disponibles en vinyles et en édition limitée. Cette promotion maligne témoigne de la créativité folle d’un Youssoupha qui n’a jamais manqué d’innovation dans ses visuels.

Publicité

Dans le reste de l’actualité, Booba balance la tracklist complète de ULTRA.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *