Suivez-nous

Musique

Comment Sneazzy s’est transformé avant “Skurt Cobain”

Publié

le

sneazzy nekfeu skurt cobain

Il y a quatre ans, Sneazzy sortait “Skurt Cobain” avec Nekfeu. Après l’échec de son album Super publié en 2015, il a reconstruit tout son univers, jusqu’à sortir son plus gros succès. 

22 millions de vues sur YouTube, c’est un record pour Sneazzy. Et il l’a établi il y a quatre ans, jour pour jour. Avec “Skurt Cobain”, en collaboration avec Nekfeu, l’auteur du récent Nouvo Mode a sonné le glas d’un retour bouillant après des tentatives bancales lors de son premier album. Sorti en 2015, Super a reçu des retours plus que contrastés, qui ont même motivé l’artiste à le supprimer définitivement des plateformes. Désormais, c’est comme s’il n’avait jamais existé, et que le post-1995 de Sneazzy commençait lors de sa série de DBSS.

Publicité

Après Super, Sneazzy a soigné son retour avec trois titres, “Gaddem (Shutdown remix)”, “Amaru”, et “Ouais mec”. Beaucoup plus chaud, dans un univers esthétiquement plus soigné et surtout plongé dans une ligne artistique à laquelle il se plie, Sneazzy a sérieusement élevé son niveau.«Ça a pris du temps, avouait-t-il à Interlude. Ça a pris un an et demi, et pendant cette période, j’ai bossé de mon côté. J’ai fait du son, sans rien sortir.» Il a donc pris le temps d’entièrement se reconstruire avant de dévoiler un nouveau couplet sur la réédition de Feu, de Nekfeu.

Et aussi : oui, Alpha Wann va sortir un projet avant la fin de l’année

Publicité

Sneazzy :  «Je me suis dit : “Ok, là j’ai compris”»

«Je pensais avoir pris du level, et c’était le cas, car j’ai eu des retours de ouf. Je me suis dit : “Ok, là j’ai compris”». Une revanche qu’il a délicieusement digéré auprès de son ancien partenaire de 1995, avant de rebâtir son propre monde en solo. Plus hargneux dans ses couplets, capable de mieux maîtriser son art, Sneazzy est comme reparti à zéro, avec tout à prouver. Alors qu’il était persuadé que tout coulerait aux sorties de 1995, il a été ramené sur Terre, dos au mur, afin de peaufiner son rap. Encore et encore. «Je me suis confronté au truc où, tu sors d’un groupe, et c’est une toute autre histoire. Il faut refaire le travail de ré-habituer les gens, de leur dire : “Venez, écoutez”».

“Skurt Cobain”, positionné avant la sortie de DBSS premier du nom marque le retour nerveux et en forme de Sneazzy. Esthétiquement, le clip est léché et son long couplet d’ouverture, avant de céder sa place à un Nekfeu en pleine hype impose son nouveau statut. Encore aujourd’hui, et bien qu’il profite de l’aura de Nekfeu, le clip surplombe de très loin les autres visuels proposés par Sneazzy depuis. Avec 22 millions de vues, il devance symboliquement “Gaddem”, qui marquait le retour de l’artiste. Décidément, une véritable nouvelle ère.

Dans le reste de l’actualité, Sneazzy sur le retour de 1995 : «Je le veux à fond»

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *