Suivez-nous

Musique

Damso raconte l’histoire de la note vocale de “Deux toiles de mer”

Publié

le

Damso s'adresse à son fils dans une touchante lettre

Lors de son passage sur Quotidien, Damso s’est confié sur son morceau “Deux toiles de mer”, et la note vocale de son fils Lior, qui fait le pont entre les deux parties.

Sans aucun doute, il s’agit de l’un des plus beaux titres de QALF. Voire même, de la carrière de Damso. “Deux toiles de mer”, une fresque en deux parties, déploie un artiste plus mature, sage et profondément inspiré par son rôle de père. Touchant, le morceau assume définitivement les changements de vie et de responsabilités qu’impliquent son fils Lior : Damso le raconte avec cette sincérité palpable, qui surplombe l’intégralité de son dernier opus.

Publicité

Lors de son passage sur Quotidien, Damso a raconté la brève histoire du morceau, où une note vocale de son fils permet de faire le pont entre les deux parties. «Il m’avait envoyé une note vocale et j’ai mis ça dans un son, raconte-t-il. C’est une chanson un peu difficile à écouter maintenant, avec du recul. C’est un peu bizarre.» Il poursuit : «Il était dans un aquarium et il a vu des piranhas et tout ça. Il a aussi été à la mer, il me racontait son séjour.»

À lire également : Damso annonce (déjà) l’arrivée d’un nouvel album

Publicité

Damso : «On diabolise un peu les rappeurs»

Cet extrait poignant permet de témoigner fidèlement le manque que lui provoque la distance avec son fils. Aussi, le message laissé sur le répondeur marque également les peurs qui animent l’artiste, notamment sur la définition du “père absent” qu’il refuse d’être. Il ne manque toutefois pas de préciser que Lior a changé sa vie : «La perception que j’avais du monde, de moi-même. C’est intéressant de s’intéresser à quelqu’un beaucoup plus qu’à soi-même. Il me ressort un peu de la célébrité. C’est extraordinaire. Il a tout changé».

Il a d’ailleurs mis en relation ses costumes de rappeur et de père, précisant que les deux n’étaient évidemment pas incompatibles. «On diabolise un peu les rappeursAlors qu’en fait, un rappeur c’est juste un artiste qui fait du rap. Point. Et j’ai commencé à m’émanciper de ce jugement un peu inutile. Ce sera lui la seule personne à juger si je suis un bon ou un mauvais père.»

Publicité

À lire également : Damso : c’est quoi ce projet “Sérénité” ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *