Suivez-nous

Musique

Du jour à la nuit, l’éblouissant concept derrière “Taciturne” de Dinos

Publié

le

Du jour à la nuit, l'éblouissant concept derrière "Taciturne" de Dinos

Alors qu’il dévoilera son prochain album Taciturne le 29 novembre, Dinos a mis en ligne les trois covers de son opus, révélant un concept chiadé.

C’est sur les mêmes bases qu’un Vald, quelques semaines plus tôt, que Dinos a construit son album. Exit une forme unique et classique et place à trois éditions parallèles, chacune renfermant son lot d’inédits. L’artiste avait déjà dévoilé les offres de son opus, respectivement “Standard”, “Jour” et “Nuit”, se gardant de dévoiler trois superbes covers qui orneront les différentes versions.

Toutes trois réalisées par Fifou, les pochettes se répondent entre elle. La “Nuit”, évidemment sombre, ne dévoile qu’un Dinos à son appartement éclairé d’une intense lumière orange. La “Jour”, très lumineuse, se veut dans la lignée d’Imany, avec quelques pointes d’orange pour la typographie. Enfin, la “Standard”, où Dinos s’affiche aux côtés d’une mobylette brûlée, est entourée d’un épais cadre orange, symbole de ce tryptique.

Concept artistique, vraiment Dinos ?

Reste à savoir jusqu’où Dinos a poussé son idée. Avant lui, Vald a exploré le même type de concept, se heurtant à un rendu plus commercial qu’artistique. Dinos, qui profitera de deux morceaux supplémentaires pour chacune des éditions bonus, pourrait idéalement transporter l’auditeur de la nuit au jour selon les tracks dissimulés à la fin de la tracklist. Ici, contrairement à Ce monde est cruel, les covers ne changent pas seulement de couleurs, elles sont entièrement reconstruites à l’effigie de l’édition, ce qui laisse croire que Dinos pourrait apporter des conclusions différentes à ses albums, selon la version.

À LIRE
Sept ans après, Guizmo offre une suite à "Maman stp"