Actualités

Népal déploie tout son art dans KKSHISENSE8

Publié

le

Népal déploie tout son art dans KKSHISENSE8

Un an après son dernier EP 445e Nuit, Népal est de retour avec un projet aux couleurs du Japon KKSHISENS8, le temps de faire patienter avant la sortie de son album solo. 

Réputé pour sa grande discrétion, Népal a pour habitude de rester dans l’ombre en se produisant sous plusieurs pseudonymes (Népal, KLM ou encore Grandmaster Splinter). Aujourd’hui, il revient en force avec un EP comprenant 8 tracks, toutes s’inspirant de la culture japonaise comme l’indique le titre du projet KKSHISENSE8, en référence à Kakashi, le maître ou sensei ninja dans Naruto.

Le Japon est clairement mis à l’honneur avec le titre “Otomesando”, qui fait étrangement penser au morceau “Nekketsu” de Nekfeu avec la présence d’une femme japonaise qui pose sa voix sur le son. Le titre “Evisu” fait aussi référence à un personnage de Naruto Ebisu, étant qualifié comme un des meilleurs entraîneurs de ninja, mais également référence à une marque japonaise spécialisée dans le denim.

L’absence de refrains chantés dans cet EP fait la force de Népal, se démarquant ainsi de ses compères où l’artiste déblatère son flow. Loin des instrus électro de maintenant et l’utilisation abondante de l’auto-tune, Népal reste fidèle à lui-même avec des textes de qualité et des prods à l’ancienne. Est présent également sur cet EP, ses acolytes de toujours Doum’s, Gracy Hopkins et le Bohemian Club amenant une certaine fraîcheur au projet.

KKSHISENSE8 disponible uniquement sur Internet

À la grande surprise de chacun, l’EP du talentueux rappeur n’est pas disponible sur les plateformes de streaming mais uniquement sur YouTube ainsi que sur le site de l’artiste si l’on souhaite le télécharger. Aucune vente physique n’a été prévue pour ce lourd projet, en vue certainement de s’éloigner de tout le business qui gravite autour du rap et ainsi souligner son indépendance. Cherchez sur les plateformes streaming, vous ne trouverez le nom de l’artiste que dans de rares featurings.

En effet, Népal n’a jamais cherché à être sous les projecteurs et s’adapter à l’industrie du rap d’aujourd’hui, en faisant les choses de son côté il accentue encore plus son autonomie. Une manière aussi peut-être de voir qui sont ses vrais fans qui le soutiennent afin de consolider encore plus cet esprit de communauté en restreignant l’accessibilité de son projet. Toutefois, le rappeur parisien a prévu de sortir son album solo prochainement ainsi que La Folie des Glandeurs II avec 2Fingz, que l’on attend avec impatience.

À lire aussi : Le streaming représente 75% des revenus de l’industrie musicale aux USA

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *