Suivez-nous

Musique

PNL : l’histoire de la baleine qui a changé “Jusqu’au dernier gramme”

Publié

le

pnl
© The Fader

À l’occasion du quatrième anniversaire du clip de “Jusqu’au dernier gramme” de PNL, revenons sur l’histoire marquant de la production… et sa baleine. 

Il y a désormais 4 ans, l’histoire de Dans la légende se refermait sur le clip époustouflant de “Jusqu’au dernier gramme” de PNL. C’est au coeur de ce morceau, également conclusion de l’album, qu’Ademo et N.O.S. ont livré l’une de leur performance, jusqu’alors, les plus puissantes. Deux couplets distincts, aucun refrain, et une production océanique, emmenée par un duo de producteurs : Yann Dakta et Rednose.

Et si l’atmosphère de la prod a effectivement quelque chose d’abyssale, c’est certainement parce que le tandem a intégré, en fond, et pas si discrètement, le cri majestueux d’une baleine. Pas une vraie, mais plutôt une artificielle, conçue par leur soin et intégrée délicatement à l’instrumentale. «Ça me fait penser à 20 000 lieues sous les mers, on pense à l’océan, et on cherche, de base, un bruit de baleine, expliquent-ils dans l’émision La Prod de Mouv. On a cherché sur YouTube : introuvable. En tout cas comme on le voulait. Et finalement, on a décidé de le faire nous-même.» 

Publicité

À découvrir également : Booba : sa fortune estimée dans une enquête, il réagit

PNL : «C’est vous qui avez fait ça ?»

Ce son distordu rend l’ambiance du morceau d’autant plus immersive. Mais lorsqu’ils réalisent leur production, les deux artistes ne pensent pas encore à PNL. Ils envoient leur instru à droite, à gauche, à des rappeurs proches avec qui ils ont déjà collaboré. «Mais en fait c’est tellement spé, que personne n’en veut», désespèrent-ils. Ils finissent par recevoir un coup de fil de NOS : «C’est vous qui avez fait ça ? Très lourd la prod, elle déchire, vous êtes sur l’album».

Publicité

Le comble : les deux producteurs n’ont entendu la version finale qu’une fois que l’album est sorti. «Au tout départ, je le trouve super lourd, mais je suis légèrement déçu : il n’y a pas de refrain, c’est dommage. Mais en fait non, le fait qu’il n’y est pas de refrain, ça l’a sacralisé.» Ils ont alors participé à l’un des morceaux les plus marquants de la carrière de PNL et se félicitent qu’elles soient tombées entre leurs mains. «Elle était faite pour eux», concluent les deux producteurs.

À découvrir également : Arouf Gangsta répond à Freeze Corleone, qui veut l’écarter des plateformes streaming

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *