Suivez-nous

Musique

Vald : ne cherchez pas d’explication à cette punchline, il n’y en a pas

Publié

le

vald cléopâtre

Une punchline de Vald dans son titre “Chépakichui” semble employer une complexe référence mythologique. C’est faux, ce n’est qu’un gros troll.

Vald est un amoureux du troll, c’est un certitude. Mais son second amour pour les références mythologiques et les divinités obscures pourrait presque parfois nous berner. La preuve en est : une punchline enfouie dans son titre “Chépakichui”, publié en 2018 à l’occasion de Xeu. Ses rimes regorgent une nouvelle fois de vers imagés, inspirés de son univers habituel et son second couplet se conclut par une référence à Cléopâtre et les “sept compas”. Et bien, sachez que cette référence n’existe tout simplement pas.

Publicité

À découvrir également : Vald : l’histoire tumultueuse de “NQNT3” le supposé leak de XEU

Vald : «Les sept compas n’existent nulle part !»

En effet, en cherchant sur Google une référence à ces fameux sept compas, rien d’autre que le couplet de “Chépakichui” n’apparaît. C’est finalement le rappeur qui a révélé la supercherie lors d’une annotation sur Genius, elle-même très discrète. Et il avoue : toute cette histoire sort de son esprit farfelu. «Après les références que l’on attend pas, on a les références que j’invente, s’amuse-t-il. Les sept compas n’existent nulle part ! Mais c’est plus que pour la rime, il y a un côté mystique quand tu retrouves les “sept compas”.»

Publicité

Le plus amusant, c’est que personne ne s’était réellement penché sur la question avant que Vald n’annote son couplet sur Genius. Certainement parce que l’univers du rappeur est tellement noyé dans ces références cryptiques qu’en manquer une n’a finalement rien d’anormal. Ce n’est d’ailleurs pas la seule fois que le rappeur impose à sa communauté des punchlines incompréhensibles : dernièrement, dans le titre “Royal Cheese”, il a dissimulé une private joke sur son père, que personne ne pouvait capter, excepté son entourage. Décidément.

À découvrir également : Gotaga raconte l’histoire du morceau “Gotaga” de Vald : «Je ne savais pas quoi dire»

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *