Suivez-nous

Musique

Pourquoi Vald a cruellement peur de faire des feats ?

Publié

le

vald feats

Lors de son interview Confessions, Vald a avoué avoir une peur bleue des featurings. Une manière d’appréhender les coulisses de l’industrie. 

Les collaborations, on les appréhende souvent pour ce qu’elles sont : une musique entre deux artistes. Toutefois, le produit définitif, enregistré et propulsé au coeur d’un album, exclut sa formation : la rencontre entre ces deux personnes, la présentation du projet, les tentatives pour trouver une alchimie artistique, etc.. Ces moments, rarement, dévoilés, cachent pourtant parfois une difficile nécessité d’aller vers l’autre. C’est ce qu’a narré Vald auprès de Tchami, lors de son interview Confessions.

Et aussi : le dernier son de 6ix9ine a fait tilter les fans de Vald

Vald : «Ça me demande beaucoup d’énergie de faire des feats»

Très peu extraverti, et tout aussi loin d’être sûr de lui, Vald précise qu’il doit faire preuve d’un certain dépassement de soi lors de ses collaborations. «Ça me demande beaucoup d’énergie de faire des feats. Aller vers des inconnus, leur prendre du temps, essayer de faire quelque chose de qualitatif pour ne pas être gêner et dire : “Je suis désolé de t’avoir fait perdre ton temps, on a fait de la merde”. Ça compte beaucoup pour moi.» Vald évoque ainsi la peur de décevoir : «C’est beaucoup d’énergie, la vache…»

Et aussi : “Rappel”, le dernier clip de Vald, cache un génial easter egg

Une confidence qui fait écho à un certain manque de confiance en soi. «J’aimerais bien être sûr de moi des fois, ça facilite pleins de mouvements», reconnaît-il. Même s’il n’aime pas réellement cette qualité, il lui trouve une certaine nécessité. «C’est une certaine forme de bluff, car comme autour la majorité des gens doutent, les imbéciles sûrs d’eux-mêmes, des fois ils sont crus.» 

Terriblement intéressant, et de quoi comprendre que les collaborations entre deux artistes sont parfois plus complexes que ce qu’elles laissent paraître. Vald, pourtant, multiplie les collaborations, de Heuss L’Enfoiré à SCH, en passant par Maes ou Jul ces derniers mois. Des défis artistiques périlleux, relevés avec, souvent, un brillant succès.

Dans le reste de l’actualité, quand Vald parle de sa fan-base et de sa sur-interprétation

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA