Suivez-nous
albums 2021 albums 2021

Grands Formats

Absents en 2020, on attend ces albums au tournant pour 2021

Publié

le

L’espoir d’une sortie de leur(s) projet(s) s’est étirée jusqu’à la fin de cette funeste année 2020. Mais il a fallu se rendre à l’évidence : c’est 2021 que leur musique viendra sauver. Retour sur sept artistes et sept albums qui continuent à se faire désirer, malgré plusieurs années d’attente. 

Résolution n°668 pour 2021 : faire preuve de davantage de patience. Pour prévenir la dépression nerveuse qui surgirait au réveil d’un énième rêve de pogo sans masque bleu ciel, ni gestes barrières (sauf peut-être pour protéger ses lunettes). Mais aussi, pour continuer à attendre les sorties promises, teasées, ou simplement évoquées, par ces artistes qui ont su créer ce manque exponentiel pour leur musique. Si l’attente pour QALF s’est comptée en dizaine de mois par exemple, elle était loin d’être vaine. Alors, quand l’envie d’envoyer un MP incendiaire à l’un de ces procrastinateurs/perfectionnistes monte dangereusement, il est bon de se rappeler les mots d’un grand homme : “Il y a toujours de l’espoir”. Car 2021 pourrait enfin être l’année pour couper court à ces sevrages forcés. 

Publicité

SCH : Jvlivs sur le point de se réveiller 

Le 19 octobre 2018, le public faisait connaissance avec Jvlivs, l’alter-ego pernicieux de Julien Schwarzer (aka SCH). Une rencontre qu’il n’allait pas oublier de sitôt. En quatorze morceaux (dont un seul featuring) et trois interludes, le S et son double maléfique finissaient de se confondre dans un storytelling presque cinématographique, contant les similitudes de leur cheminement. Le tout sur un travail instrumental de Guilty pensé sur mesure pour cette chronique entremêlant habilement mafia et prolétariat.

Personne n’était prêt à le voir partir. Pourtant, Jvlivs est redevenu Julien. Son Rooftop a surplombé la fin de 2019. Puis en 2020, le gâté a monopolisé la première place du top Spotify français pendant 117 jours. Et cela sans même sortir de morceau en solo. Mais les scélérats n’ont pas tiré un trait sur le tome 2 des chroniques de Jvlivs. Et leur patience va être récompensée : SCH a programmé son réveil pour 2021. Peut-être même aux côtés du dieu de la sauce si les astres s’alignent. 

Publicité

Booba : dernier coup d’éclat avec Ultra ? 

Sur le plus haut trône du rap français, le Duc n’est jamais assis que sur son boule. Même après un règne sans pitié amorcé il y a plus de vingt ans. Trois années ont déjà passé depuis sa dernière grande campagne musicale pour réaffirmer l’emprise sur son duché. Trône était venu compléter convenablement son tableau de chasse, cependant, depuis, l’offensive de Booba a changé de terrain. Les singles et featurings se sont multipliés, mais pas autant que les clashs, présageant parfois d’un léger syndrome de la Tourette. Alors, quand il a annoncé regagner le champ de bataille armé, de son dixième (et peut-être dernier) album, ses fidèles ont retrouvé espoir. L’espoir de clore une carrière inoubliable par ce qui a permis à Booba d’accéder au trône : sa musique. 

Ateyaba : les rayons Ultraviolet(s) percent (ENFIN) 

Un running-gag vous dites ? Il est vrai que depuis la première annonce de la sortie d’“Ultraviolet”, la Terre a eu le temps de tourner autour du Soleil à quelques reprises, et Joke a même décidé de refiler le bébé à son nouvel alter-ego Ateyaba. Censé arriver dans les bacs le 24 novembre 2017, le dernier album du prodige montpelliérain a su se faire désirer. Un profil twitter s’est même donné pour mission de répondre quotidiennement à cette question : “Ateyaba a-t-il sorti Ultraviolet ?”. La réponse :Non. Avec son retour fin décembre par l’arrivée de son Space Pack sur Spotify (rassemblant cinq titres encore absents des plateformes de streaming), les nuages de 2021 seront-ils enfin percés par les rayons d’Ultraviolet ? Comme un grand homme l’a si bien formulé un jour : “Quand l’album va sortir, ne mettez pas quatre ans pour comprendre que c’est chaud”. 

Publicité

Krisy : enfin euphorique ? 

Depuis l’annonce de la préparation d’“Euphoria”, le jeune Julio a eu le temps de prendre un peu d’âge. Initialement prévu pour 2018, l’album n’a pourtant toujours pas trouvé son chemin jusqu’aux oreilles des auditeurs. A chaque single (et à chaque Colors), tous plus doux les uns que les autres, il a créé le besoin de cette euphorie. Une euphorie devenue presque vitale pour sauver 2021. Alors l’OMS se doit de se mobiliser pour permettre à Krisy, aka De la Fuentes, aka le jeune Julio, aka le mouvement du sel sur ton steak, aka le chevalier du château, de sauver la santé mentale de ses auditeurs. (Bonus : cet album sortirait même accompagné d’une bande dessinée)

Suikon Blaz AD : prêt pour l’échelon supérieur

AD LA MIXTAPE”. Le 22 novembre 2019, Vald poste ces trois mots sur son profil Twitter. Le premier projet du backeur le plus ingénieux du rap français se dessine à l’horizon : une mixtape dans les tuyaux depuis 2017. Avec seulement deux morceaux solos disponibles en streaming, mais une ribambelle de collaboration avec Vald, une performance mémorable dans le Cercle, et une masterclass aux côtés de Gringe, Orelsan, le parcours solo de Suikon Blaz AD est régulièrement scruté. Quelques semaines ont passé depuis la sortie de la première compilation du label de Vald (Echelon Vol.1), et la porte est grande ouverte pour Suikon en 2021. 

Bonus : Caballero et/ou JeanJass : S’IL VOUS PLAÎT 

Effectivement, le duo le plus allumé de Belgique a bien sorti un projet en 2020. avec 25 morceaux en 2020. Cependant, sur les 25 morceaux qui le composent, seuls quatre n’accueillent pas d’invité(s). Alors, voilà un dernier souhait pour 2021 : deux albums solos pour Caballero et JeanJass, comme ils ont pu l’évoquer (ici ou ). Le retour tant attendu des individualités pour les kickeurs du Pont de la reine et de Goldman. 

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *