Suivez-nous

Musique

Eminem explique pourquoi il ne peut plus écrire comme au début de sa carrière

Publié

le

eminem xxl magazine
© Travis Shinn pour “XXL”

Eminem s’est confié sur l’évolution de son écriture au fil des années, précisant qu’il avait probablement perdu en spontanéité. 

Après près de trois décennies de carrière, Eminem affiche l’une des plus grosse discographie du rap américain. Un volume de morceaux qui, en 2022, et avec beaucoup de recul, le contraint dans sa création, comme il l’a confié lors d’un long entretien avec XXL Magazine. «Mon processus d’écriture est différent maintenant de ce qu’il était à l’époque, précise-t-il. Avant, c’était : “Donnez-moi n’importe quel bout de papier qui traîne et je vais écrire quelques idées”. Parfois, j’aimerais retrouver cette liberté».

Aussi : Alonzo parle du raté de “Bande Organisée” au Vélodrome de Jul : «C’était un fiasco»

Publicité

Eminem : «Je commence à me prendre la tête»

Désormais, l’artiste, qui a cité ses deux morceaux les plus sous-côtés, doit construire sa musique en prenant en compte tout son passif. «Au début de ma carrière, j’avais toute cette toile sur laquelle je pouvais peindre. “Je n’ai pas fait de chanson sur ça, sur ça, sur ça. Je peux faire une chanson sur ça”. Tu peins sur cette toile, et tout d’un coup, tu as fait une chanson sur chaque chose à laquelle tu peux penser. Alors, je commence à me prendre la tête». Et même si ses thématiques ont évolué avec l’âge, le rappeur a peut-être perdu de sa fougue, justement pour éviter de tourner en rond.

Aussi : Lomepal a commencé sa “tournée fantôme” : on vous explique

Publicité

Mais malgré sa carrière considérable, Eminem, qui a livré les secrets de son état de forme exemplaire, estime que sa motivation dans le hip-hop est toujours la même : être le meilleur. «C’est tout, poursuit-il. C’est comme ça que je veux me sentir à l’intérieur. C’est ce que je veux ressentir. Et je ne peux pas le faire tant que je n’ai pas écouté ce que J. Cole vient de sortir. Qu’est-ce que Kendrick vient de sortir, putain ? Et je me dis : “Oh, ces mecs ne blaguent pas” (…) J’entends leur musique et je me dis : “Je ne suis pas le meilleur rappeur en ce moment. Il faut que je me lève, que je me remette en selle”». Trente ans plus tard, la compétition est toujours intacte.

Aussi : Bigflo explique la demande de feat à Eminem : «On a tenté»

Publicité

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *