Suivez-nous

Musique

Nk.F raconte sa première session avec PNL : «On s’aimait pas»

Publié

le

pnl nk.f

Nk.F est revenu sur la première session studio qu’il a effectuée avec PNL, se souvenant d’une ambiance froide et tendue. 

Magicien derrière les projets de PNL, Nk.F est l’un des rares collaborateurs des deux frères à glisser de temps à autres quelques anecdotes. Il s’est récemment confié à Raed Hammoud dans l’émission Ce soir ou jamais sur Radio-Canadaévoquant sa rencontre avec le duo de Corbeil. Leur relation s’est faite par l’intermédiaire d’un collaborateur de Nk.F, qui a enregistré un featuring avec Nabil.

«Le premier avec qui j’ai collaboré c’était Nabil, et c’était tout simplement un de mes clients de l’époque avec qui il faisait un feat, rembobine-t-il. On me dit : “C’est Nabil, il s’appelle N.O.S., il est très fort”. On enregistre le truc, il est fort, mais on ne s’aime pas. Il me dit : “T’es fort, je vais prendre ton numéro”, mais c’était vraiment très froid». Professionnellement, la session se passe sans embûche, mais le courant ne passe pas entre les deux artistes.

Publicité

Aussi : Nk.F raconte son travail éprouvant avec PNL : «On en sort traumatisés»

Nk.F : «Tarik venait de sortir de prison»

Mais c’est finalement N.O.S. qui fait le second pas. «Peu de temps après, il me contacte et me dit : “Il y a mon frère qui sort de prison, il voudrait enregistrer”. Tarik venait de sortir de prison, le jour même ou la veille», se souvient-il. Il évoque d’ailleurs une anecdote, précisant que Tarik s’est fait arrêter juste devant la porte de son studio, alors même qu’il venait de sortir de prison, et que l’artiste était hors de lui.

Publicité

Aussi : aux Ardentes, le retard de PNL a fait le bonheur de la ZZCCMXTP

«La première fois que je vois Tarik, il entre dans le studio, je ne sais pas qu’il s’est passé ça devant le portail du studio et il arrive énervé», sourit-il. Il tombe ainsi sur Ademo, la musculature impressionnante après son passage derrière les barreaux, et leur collaboration débute dans une drôle d’ambiance. «Aujourd’hui on en rigole, poursuit-il, mais en même temps c’est sûr, tu viens de sortir de prison tu n’es pas forcément de bonne humeur. Surtout s’il y a des flics juste devant l’endroit où tu veux commencer à décompresser un peu». 

Publicité

Aussi : Cortex parle de sa collaboration avec Nk.F, producteur de PNL

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *