Suivez-nous

Musique

C’est quoi cette (fausse) rumeur d’un blocage de QALF de Damso par Booba ?

Publié

le

booba damso

Depuis quelques jours, une rumeur se propage sur les réseaux sociaux : la sortie de QALF serait retardée par Booba, qui aurait déposé le nom de l’album de Damso. C’est absolument faux, parlons-en.  

Et si la sortie de QALF de Damso était retardée par Booba ? C’est en tout cas ce que relayent de nombreux médias depuis quelques jours. Selon eux, l’auteur de Trône aurait entrepris des démarches juridiques avant de déposer le nom de QALF, alors que Damso était encore signé chez 92i. De quoi retarder la sortie de l’album. Ces médias “buzz” évoquent des «sources» ou des «bruits de couloir» pour appuyer leurs propos, sans rien citer de plus. Et tout ça semble naître d’une énorme incompréhension.

Car cette source commune semble venir d’un article de Mouv’, rédigé par Genono et publié le 29 juillet : Damso : pourquoi “QALF” n’est toujours pas sorti ?. Dans cet article, le journaliste balaye plusieurs théories plus ou moins crédibles, pour expliquer l’interminable attente qui entoure le mystérieux opus du Bruxellois. Parmi elles, une, tout droit sortie de l’imagination du journaliste, qu’il décrit comme «une hypothèse moins crédible mais plus marrante» : Booba a déposé le nom “QALF”.

De manière amusante et totalement fictive, Genono imagine comment Damso serait embourbé dans une bataille juridique pour récupérer le nom de son album et ainsi pouvoir le dévoiler publiquement. C’est cette conjecture qui aurait provoqué un énorme quiproquo chez plusieurs médias, tombés dans le panneau et massivement relayés.

Et aussi : du Règlement à Rec 118, la drôle de vie de la prod de Leto et Niska

La marque QALF, la clé de l’histoire ?

Malgré tout, cette piste farfelue méritait d’être creusée : et si l’entité QALF elle-même bloquait la sortie du projet ? Pas forcément par Booba, après tout QALF existait avant que Damso rejoigne le 92i, mais pour des conditions de propriété intellectuelle. Après quelques recherches, on remarque que l’Office Benelux de la Propriété intellectuelle (BOIP), le bureau d’enregistrement des marques et modèles en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg, a bien reçu une demande d’enregistrement pour la marque QALF. On y découvre le logo déjà dévoilé par Damso et le nom du titulaire : la Dems Entreprise.

Toutefois, deux détails attirent l’oeil. Le premier, l’enregistrement est très récent : il date du 30 avril 2020. Le second, la marque n’existe pas encore, puisque son statut est encore «en traitement». Et c’est peut-être dans la liste des produits et services loués par celle-ci que l’on trouve une ultime piste, puisque sont recensés de nombreux éléments textiles. Ainsi, il est probable que Damso cherche à exploiter QALF commercialement, avec du merchandising, en parallèle de l’entité TheVie (déjà déposée auprès du BOIP).

Toutefois, il s’avère impossible de justifier l’attente de QALF uniquement via cette piste : Damso avouait déjà en début d’année auprès de Konbini vouloir prendre son temps pour cet album. Il va donc falloir faire preuve de patience avant la sortie officielle de l’opus. Et une seule chose est sûre : Booba n’a rien avoir avec ça.

Dans le reste de l’actualité, comment un autre Damso a semé le trouble sur l’album de Leto ?

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 SAS INTERLUDE MÉDIA