Suivez-nous

Culture

Netflix : Soso Maness n’a pas aimé “Bronx” avec Kaaris

Publié

le

soso maness kaaris bronx
© Netflix / Mika Cotellon

En story Instagram, Soso Maness a livré ses impressions sur Bronx, la nouvelle production de Netflix par Olivier Marchal, avec Kaaris. 

«Je ne pense pas le finir les frérots», s’épuise Soso Maness en story Instagram. Ce lundi, le rappeur a tenté l’expérience de la nouvelle production de Netflix, Bronx. Ce long-métrage explosif, avec un casting cinq étoiles – Lannick Gautry, Jean Réno ou encore Kaaris – plante son décor dans la cité marseillaise. Logique, donc, que le film d’Olivier Marchal ait suscité l’intérêt de l’artiste, qui paraissait encore il y a peu sur la tracklist de la compilation marseillaise 13’organisé avec son déjà culte Zumba Cafew.

Publicité

À lire également : “Ipséité” : la suite annoncée par Damso dans un étrange teaser ?

Soso Maness : «Donnez-moi du budget Netflix»

Pourtant, connu pour son franc-parler, Soso Maness n’a pas hésité à vivement critiqué le film : «C’était la scène de trop pour moi !», reconnaît-il, avouant qu’il n’ira certainement pas au bout de l’oeuvre. Déçu par la crédibilité de certaines scènes, qui s’inspirent d’une guerre des gangs au coeur des quartiers, l’artiste a même interpellé la plateforme, précisant, amusé, qu’il pouvait réaliser plus fidèlement un long-métrage autour de Marseille : «Donnez-moi du budget Netflix, vous allez comprendre ce que c’est un film sur Marseille».

Publicité

À lire également : Amazon Prime s’offre “Deadpool” et clashe Disney+

Toujours très droit, Soso Maness avait quelques mois plus tôt également ouvertement critiqué la série Validé, de Franck Gastambide. Auprès de Booska-P, il regrettait «une grosse caricature de la banlieue et des communautés pour faire rire ou fantasmer le territoire français.» S’il y trouvait une part de réalisme, l’artiste marseillais n’avait pas non plus aimé certaines séquences de la série événement de Canal+ : «Pour moi qui ai connu la musique, même s’il y a des éléments qui me font penser à la réalité, c’est trop frérot».

Dans le reste de l’actualité, invité sur scène, Trump humilie Lil Pump en se trompant sur son nom

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *