Suivez-nous

Musique

Népal referme sa série d’inédits avec l’éblouissant “Benji”

Publié

le

Voici le cinquième et dernier morceau exclusif de Népal, “Benji”. Un titre qui dégage une atmosphère étourdissante, et qui clôture en beauté l’intégralité de l’œuvre de l’artiste.

Avant sa disparition, Népal avait déjà prévu la sortie de son premier album, Adios Bahamas. En commençant par la sortie, en août dernier, d’un album best-of de ses meilleurs morceaux. Ce sera la toute première fois que ses titres atterrissent sur les plateformes de streaming. Une fois son disque dévoilé, le rappeur avait aussi prévu de sortir cinq inédits. Pour respecter ses volontés, sa famille et ses proches livre depuis lundi 28 septembre, ces fameux morceaux exclusifs. Après “Dans le fond”, “Cheddar”, “Coach K” et “Même vie”, le cinquième et dernier titre sort ce vendredi 2 octobre. Il s’appelle “Benji”, et s’accompagne d’un clip.

Publicité

Népal au bord de la mer

C’est au Sri Lanka, dans un décor paradisiaque que se déroule le clip. La plage, la mer… un paysage qu’affectionne particulièrement l’artiste. Il fait souvent référence à ses rêves d’exil en bord de mer, jusque dans le titre de son album avec « Bahamas ». La vidéo est signée par Nadim Sham, un réalisateur basé au Sri Lanka. Elle débute sur un plan de Népal, assis sur un rocher planté au milieu de l’océan indien. Le nom du morceau, « Benji », s’inscrit dans le ciel, puis la musique commence. « J’suis pas venu faire des problèmes, juste une pile de Benji », chante Népal. « Une pile de Benji » fait référence à Benjamin Franklin, qui figure sur les billets de 100 dollars.

Le titre dégage une atmosphère particulièrement agréable, chaleureuse et positive, de part notamment son instrumental. Elle est produite par Diabi, Sheldon et Népal lui-même. Sur Twitter, Diabi indique que « Benji » devait à l’origine figurer sur Adios Bahamas. « Mais finalement, il ne rentrait plus dans l’album », ajoute-t-il. Il conclut donc cette semaine en beauté et laisse comme dernier souvenir, un Népal là où il rêvait de s’enfuir : au bord de la mer.

Publicité

Le dernier morceau de Népal

Sur les réseaux sociaux de Népal, il est annoncé que « ces 5 singles et 2 clips parus au cours de la semaine achèvent les sorties prévues » par le rappeur. Par respect pour sa volonté, « aucun autre morceau, ni clip ne sortira. Ces cinq titres viennent donc clôturer l’ensemble de l’œuvre de Népal ». L’intégralité de sa discographie sera d’ailleurs bientôt disponible sur www.444nuits.fr.

Désormais, c’est à son public de faire perdurer sa voix, en écoutant, en partageant et en honorant son art. Népal est et restera à jamais un artiste incroyablement talentueux, à l’univers unique. Un homme qui avait la capacité de transmettre ses émotions et ses pensées d’une manière à la fois simple et poétique. Merci. Repose en paix.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *