Suivez-nous
Les Rapsurdités de Janvier 2019 Les Rapsurdités de Janvier 2019

Grands Formats

Les Rapsurdités du mois de janvier

Publié

le

Par certains aspects, le rap français est devenu la télé-réalité la plus regardée de France, et quelqu’un se devait de vous en faire un condensé mensuel pour le bien de l’humanité. Entre Sad Fouiny et l’octogone avec le moins d’existence physique de l’hexagone, janvier n’est pas en reste.  So, previously in “Rapsurdités”.

“Rapsurdité”. Définition : “néologisme conçu par le média Interlude pour qualifier et catégoriser les agissements toujours plus absurdes mais cocasses d’un bon nombre de représentants du genre musical dit “Hip-Hop”, ainsi que de tout le microcosme sociétal qui les enveloppe. Relativement courant, ces agissements ont tendance à induire chez l’être humain une batterie de réactions émotionnelles contradictoires, de la surprise à la consternation, en passant par la gaieté et le désarroi”.

J’déteste les fêtes de famille

Bonne année ! Et quelle santé ! 40 ans. Rien de plus, rien de moins. 40 années depuis le premier tube rap : “Sugarhill Gang“, qui n’aura jamais fini de faire gigoter. Parfois fier de son passé de gangster, parfois conscient de son engagement, mais souvent prospère économiquement, le rap a bien grandi depuis. Avec le temps, il est devenu comme une grande famille, comptant plusieurs demi-douzaines d’enfants et petits-enfants, plus ou moins bien portants (et légitimes). Et comme dans toute grande famille, ces réunions récurrentes autour d’un repas en fin et début d’année, qui tentent de se cramponner à une planification au millimètre, pour éviter que tout tourne au vinaigre. Mais comme dans toute grande famille, ces réunions vont tourner au vinaigre. La preuve. 

L’apéritif bien arrosé

“5 teilles de Ballantines (pour l’apéro) c’est normal” tentera d’articuler fièrement votre cousin au 40ème degré, comme il a pu l’entendre à une de ces fameuses soirées-bourrés. Non. Laouni tu es alcoolique. “RedBull et Vodka, les coins VIP ne sont plus assez VIP pour moi”. Vraiment ? Laouni tu es triste. Tu as essayé de nous le dire en postant cette cover défectueuse sur l’Internet mondial. Car tu as beau avoir remplacé les mots du torturé XXX, camouflant un “suicide” par “j’roule en quad”, mais nous ne sommes pas dupes. Les larmes aux yeux au volant de ta Fouiny fiat, tu ne trompes personne. Ta famille est là pour toi. Et tu ne sembles pas être le seul dans ce cas.

https://twitter.com/lafouine78/status/1085220459635970048?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1085220459635970048&ref_url=https%3A%2F%2Fintrld.com%2Fla-fouine-xxxtentacion-reprise%2F

Souvenez-vous du demi-frère par alliance Kanye, parti faire fortune à l’ouest, de l’autre côté de l’Atlantique. Effectivement il a fait fortune. Et il semble relativement plus connu du grand public que votre grand-oncle Roland, dont la plus grande fierté reste d’avoir donné son patronyme à une impasse de Brive-La-Gaillarde. Mais malgré tout cela, a-t-il vraiment l’air d’aller bien ? Comme dit l’adage, “les riches : vous voyez bien ce qu’ils ont, vous ne voyez pas ce qui leur manque”. Parce que vous n’allez pas me dire que dépenser 10 millions de dollars pour transformer un volcan en oeuvre d’art, après avoir confié publiquement qu’il avait effectivement déjà pensé à mettre fin à vos jours, ne vous hérisse pas le poil un minimum ?

Heureusement que les enfants prodiges sont là pour rattraper tout ça. Nommés aux Victoires de la Musique ? “Quel honneur” s’exclameront haut et fort les parents, fiers de leurs progénitures, enfin dans le droit chemin. Toutefois, est-ce vraiment une réussite ? Les géniteurs ne savent pas vraiment. Mais ça passe à la télé, et c’est présenté par Nagui. Que demander de plus ?

Le plat de résistance, et les disputes

Et comme dans toute famille, des mauvais garçons. Ou plutôt, ces garçons qui se donnent un mauvais genre pour attirer l’attention du reste de la famille. Crise d’adolescence, ou crise de la quarantaine ? Plus personne ne le sait. Toujours est-il qu’au détour du plat de résistance, il est arrivé que deux des enfants terribles du rap français en viennent aux mains. Depuis, ils semblent en être revenus aux mots. Ah les querelles familiales… rapidement, plus personne n’a réussi à se souvenir du pourquoi Armaaaaaaaaaaand et Elie se vouaient tant de haine. Véritables Feux de l’amour du rap hexagonal, la première saison de leurs diverses escarmouches avait déchaîné les passions. Mais comme pour Lost, c’est rapidement devenu incompréhension pour le commun des mortels. Quelques semaines/saisons plus tard, tout le monde s’est graduellement trouvé exaspéré par ces disputes presque fraternelles. (Sauf peut-être Interlude qui continue d’écrire des articles sur le sujet). Car Booba et Kaaris ne sont finalement pas si différents. L’un qui avoue fièrement aimer respirer l’air frais de la campagne, l’autre qui était en possession de son propre cheval étant enfant… Cet attachement champêtre ne peut-il pas constituer les racines d’une réconciliation à la Brokeback Mountain ? Au fond les bad boys ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

Le dessert, les cadeaux, et le digestif (de trop)

Défoncez des piñatas dans un jeu mobile inspiré du clip "Kyll" de Booba et Médine

Enfin, quelle fête de famille sans son oncle gênant, surtout après le digestif de trop. Celui qui vous dit, et je cite, qu’il “a tout le temps envie de baiser, et qu’il doit aller voir un psycho-thérapute”. Ou qu’il a “des capotes goût whyskas pour les chattes difficiles”. Celui-là même qui vous avait confié que “la RATP le suçait avec sa bouche de métro”. Et bien cette fois tonton Seth Gueks a fait fort. Peut-être trop fort. Le voilà qui vous décrit en détails imagés son dernier passage chez les tristement célèbres  Jacquie & Michel, à coup de métaphores douteuses sur le périnée et d’une énième blague sur ces “partouzes de jambes en l’air”, pour finir par son credo : “Tête de roumain, zgeg de poulain”. Grand temps d’avaler un digestif également.

Heureusement, Tonton Médine est venu avec des cadeaux pour les enfants. Bien élevé, et engagé qui plus est. Que ferait-on sans lui ? Qu’est-ce que tu nous as amené Médine ? Une piñata ? Quelle brillante idée ! Et puis, comme toujours, des absents. Deux longues années maintenant qu’on attend le retour des frères des Tarterêts. Quelqu’un aurait eu de leurs nouvelles il y a peu de temps. Aura-t-on la chance de pouvoir regarder l’Eurovision à leurs côtés ? Seulement si vous signez cette pétition.

À lire aussi : Le joyeux bordel du rap français en 2018

À LIRE
5 morceaux qui auraient pu vous sauver de la canicule, mais non